Trop de temps au mauvais endroit

Aujourd’hui, quand les médecins courent à travers l’hôpital, c’est de moins en moins pour se rendre au chevet des malades. Ce sont les tracasseries bureaucratiques qui les tiennent en haleine. Les membres de l’ASMAC sont particulièrement concernés. La campagne «Plus de médecine et moins de bureaucratie!» met en évidence des solutions pour alléger la charge administrative des jeunes médecins. Elle fait parler d’elle au Palais fédéral.

En savoir plus

Photo : VSAO